Saint-Pancrace : « miracle » avant l’ascension

Tout en haut de Lapedina suprana se dresse, harmonieuse et fière, la chapelle de Saint-Pancrace – San Pancraziu – jeune martyr de l’Eglise primitive. Il s’agit d’un lieu de culte très ancien lui aussi orienté ouest-est. Les croyants du Cap s’y rendaient en pèlerinage. Le bâtiment a été rénové dans les règles de l’art par l’Associu curbarese, une association implantée à Lapedina. L’abbé Lhostis (encore lui !) raconte un « miracle » qui se serait déroulé à Saint-Pancrace et dont on peut encore voir la trace sous la forme d’une béquille accrochée au fond de la chapelle : elle appartiendrait au maître ébéniste Giovanni, artisan remarquable qui vécut au XIXè siècle. Il était paralysé des jambes et, un jour qu’il était à Saint Pancrace pour superviser la pause d’une niche en bois monumentale, les ouvriers, pressés de se restaurer, l’oublièrent. « Le menuisier, se voyant abandonné, raconte Lhostis, prit ses béquilles, se traîna jusqu’à la porte péniblement, puis se dressa sur ses jambes paralysées, se mit à marcher aisément et, fou de joie, il rejoignit sa maison après avoir jeté ses béquilles dont il ne se servait plus ». Cette belle histoire a marqué les esprits de plusieurs générations de Corbarais. Demeure l’une des béquilles, accrochée au mur en signe de témoignage. L’autre béquille a brûlé au cours d’un violent incendie (1990) qui a détruit l’intérieur de la petite sacristie de la chapelle et son meuble entièrement sculpté.

saint pancrace

Plusieurs peintures décoratives au pochoir ou au trait sont encore visibles derrière l’autel. L’ensemble atteste d’une richesse certaine de la communauté des Lapedinacci. L’autel lui-même a des proportions généreuses par rapport à la taille de l’édifice. Une très belle monstrance dorée (dans laquelle on place l’hostie pour être adorée) témoigne de l’importance de ce sanctuaire.

procession à st pancrace

Saint-Pancrace est l’un des lieux les plus typiques et certainement un point de vue remarquable sur l’ensemble de la vallée. C’est le véritable début de la marche sur le « Chemin de Lumière » : dernière chapelle, dernières maisons avant l’ascension vers les sommets puis la descente sur Barrettali.

béquille dans st pancrace

One Response to “Saint-Pancrace : « miracle » avant l’ascension”

  1. [...] la montée qui vous conduit à la chapelle Saint-Pancrace, observez, à gauche, une très grande pierre plate, assez basse. C’est là qu’une habitante du [...]