Saint-Roch : beautés du baroque rural

La chapelle Saint-Roch – Santi Roccu – ne passe pas inaperçue : située à Petronacce elle est aussi la pointe haute de Selmacce, au bout d’une belle volée d’escaliers sous voûte. Saint Roch trône à la croisée des chemins. Patron des bergers et des troupeaux, le saint est très populaire dans le bassin méditerranéen. Il existe par exemple, pour le célébrer, de petits pains ronds appelés « pains de Saint-Roch » qui sont bénis tous les 16 août lors de la fête paroissiale. Mais avant d’être dédiée à saint Roch, la chapelle avait un autre saint protecteur : saint Sébastien connu pour protéger la population des mauvaises fièvres et, en particulier de la malaria.

santi roccu

Austère à l’extérieur, la chapelle est, à l’intérieur, d’une surprenante beauté. C’est un petit bijou de style « baroque rural » avec ses murs travaillés au pochoir, sa voûte en coffrage de bois, sa grille de chœur joliment ouvragée, son autel modeste mais bien proportionné et décoré avec application. Un émouvant tableau, de facture un peu brute, montre un saint Roch flanqué de son fidèle chien à la tête minuscule. A ses côtés, un saint Sébastien bardé de flèches et inspiré de Botticelli.

saint roch

L’édifice a été agrandi en 1885 : la population des hameaux est, à cette date, en forte augmentation et des dispositions sont prises pour construire un nouveau chœur qui laisserait plus d’espace aux fidèles dans la nef. L’ensemble ne manque pas de grâce. Il est d’une beauté rafraîchissante, d’un luxe populaire.

autel de st roch